Allé, j’ose ! J’annonce fort ce que je pense à propos d’Instagram et n’hésite pas à le comparer à des services comme Flickr ou 500px. Ce point de vue ne plaira sûrement pas à tout le monde, mais j’assume mes propos et je présente ici MON point de vue dans MA situation personnelle.

Instagram

Oui, je suis revenu sur Instagram… Ça fait quelques mois déjà, @Djisupertramp m’a convaincu de lui redonner une seconde chance lors de son passage chez moi en Bretagne.
Je m’y suis donc remis timidement, l’affaire des CGU encore en tête (même si Instagram est revenu sur sa décision), mais après tout pourquoi pas ? C’était un réseau que j’adorais, je peux au moins lui donner une nouvelle chance.

La question était pour quoi faire ? Quitte à repartir sur de nouvelles bases, autant le faire bien. Je décide donc de publier quelques iPhonéographies autour de mon lifestyle puis petit à petit, je me laisse tenter par la publication d’un, puis deux, puis plus régulièrement de certains de mes clichés réalisés au reflex et à la GoPro.
J’en délaisse petit à petit 500px et m’aperçois qu’Instagram est une plateforme intéressante pour les photographes désireux de partager leur travail.

Je ne cherche pas à en faire une galerie portfolio, j’ai déjà un site pour ça et une VSCO Grid pour mon portfolio iPhone, mais plutôt un espace sur lequel je m’ouvre au monde, créer de nouveaux liens, découvrir de nouveaux artistes et surtout la possibilité de partager une sélection de clichés dans un flux visuel.
Pour résumer, une couche sociale dans ma photographie !

L’avantage d’Instagram est sa popularité ! Un cliché publié dessus avec soin (hastags, et qualité de l’image) apporte énormément en visibilité, beaucoup plus que sur 500px que je fréquente également. C’est pas pour rien que certains photographes comme Chris Burkard (pour ne citer que lui) utilisent cette plateforme comme outil de communication visuelle.

Certains y voient une certaine forme de “triche”, car Instagram était destiné à photographier, retoucher et partager avec l’iPhone. Certes, c’est son but initial, mais aujourd’hui, je considère Instagram comme une plateforme de partage sociale et non pas comme une application photo. D’ailleurs, je ne l’utilise jamais en tant que tel, j’ai d’autres applications pour cela.
Il faut juste être honnête et ne pas le cacher en indiquant, par exemple, l’appareil photo avec lequel le cliché a été réalisé dans la description ou les hashtags. C’est d’ailleurs en cliquant sur un hashtag #NikonD700 que l’on s’aperçoit qu’on est loin d’être le seul.

Bref, très sincèrement, je suis satisfait de ce mode de fonctionnement et je suis pourtant difficile, mais Instagram propose quand même quelques avantages (et inconvénients) :

Avantages :
  • Service très populaire qui touche un public très large, les retours sont donc bien meilleurs qu’avec un 500px ou Flickr (dans mon cas).
  • Plateforme mobile. Soyez honnête, tout le monde aujourd’hui a le nez rivé sur son smartphone, l’impact est d’autant plus grand si nos clichés arrivent directement sur votre mobile.
  • Utilisateurs très nombreux, avec certains hashtags, il est facile de toucher énormément de personnes d’un coup.
  • Vol d’images difficiles. Je n’ai pas dit impossible, car une protection efficace n’existe pas, mais il est impossible de télécharger les photos depuis l’application et si toutefois vous y arriviez (par Twitter ou le site web directement), la qualité n’est pas suffisante pour en faire quoi que ce soit. (résolution de 612px)
  • Possibilité de pousser ses publications vers d’autres réseaux comme Twitter, Facebook ou Flickr…
  • On peut aussi partager de courts clips vidéos sur ce même principe, pas mal pour un diaporama ou un teaser qui donnerait envie d’aller voir plus loin.
Inconvénients (eh oui, il y en a quand même) :
  • Instagram oblige le format carré. Mais c’est facilement contournable avec des applications comme Squaready.
  • Partager un cliché appartenant à un reflex ou une GoPro est plus laborieux. Pour ma part, je passe par Dropbox pour récupérer les clichés que je souhaite partager.
  • C’est un service gratuit et qui dit service gratuit dit, c’est toi le produit !. Donc j’ai récemment appris que de la publicité va arriver dans Instagram et nous ne sommes pas à l’abri d’autres changements plus ou moins agréables.
  • Impossible de glisser un lien actif en commentaire ou description de l’image.

Bref, dans l’ensemble, c’est une solution qui me convient plutôt bien. Et vu la quantité de photographe que je suis à pratiquer la même méthode, je pense que je suis au bon endroit pour promouvoir mon travail.
Cela ne m’empêche pas non plus de publier des photos prises à l’iPhone, au contraire, je pense que mon compte propose du 50/50 %.

FollowMe

Et toi ?