Oui, j’ose comparer Instagram à 500px ou Flickr

Allé, j’ose ! J’annonce fort ce que je pense à propos d’Instagram et n’hésite pas à le comparer à des services comme Flickr ou 500px. Ce point de vue ne plaira sûrement pas à tout le monde, mais j’assume mes propos et je présente ici MON point de vue dans MA situation personnelle.

Instagram

Oui, je suis revenu sur Instagram… Ça fait quelques mois déjà, @Djisupertramp m’a convaincu de lui redonner une seconde chance lors de son passage chez moi en Bretagne.
Je m’y suis donc remis timidement, l’affaire des CGU encore en tête (même si Instagram est revenu sur sa décision), mais après tout pourquoi pas ? C’était un réseau que j’adorais, je peux au moins lui donner une nouvelle chance.

La question était pour quoi faire ? Quitte à repartir sur de nouvelles bases, autant le faire bien. Je décide donc de publier quelques iPhonéographies autour de mon lifestyle puis petit à petit, je me laisse tenter par la publication d’un, puis deux, puis plus régulièrement de certains de mes clichés réalisés au reflex et à la GoPro.
J’en délaisse petit à petit 500px et m’aperçois qu’Instagram est une plateforme intéressante pour les photographes désireux de partager leur travail.

Je ne cherche pas à en faire une galerie portfolio, j’ai déjà un site pour ça et une VSCO Grid pour mon portfolio iPhone, mais plutôt un espace sur lequel je m’ouvre au monde, créer de nouveaux liens, découvrir de nouveaux artistes et surtout la possibilité de partager une sélection de clichés dans un flux visuel.
Pour résumer, une couche sociale dans ma photographie !

L’avantage d’Instagram est sa popularité ! Un cliché publié dessus avec soin (hastags, et qualité de l’image) apporte énormément en visibilité, beaucoup plus que sur 500px que je fréquente également. C’est pas pour rien que certains photographes comme Chris Burkard (pour ne citer que lui) utilisent cette plateforme comme outil de communication visuelle.

Certains y voient une certaine forme de “triche”, car Instagram était destiné à photographier, retoucher et partager avec l’iPhone. Certes, c’est son but initial, mais aujourd’hui, je considère Instagram comme une plateforme de partage sociale et non pas comme une application photo. D’ailleurs, je ne l’utilise jamais en tant que tel, j’ai d’autres applications pour cela.
Il faut juste être honnête et ne pas le cacher en indiquant, par exemple, l’appareil photo avec lequel le cliché a été réalisé dans la description ou les hashtags. C’est d’ailleurs en cliquant sur un hashtag #NikonD700 que l’on s’aperçoit qu’on est loin d’être le seul.

Bref, très sincèrement, je suis satisfait de ce mode de fonctionnement et je suis pourtant difficile, mais Instagram propose quand même quelques avantages (et inconvénients) :

Avantages :
  • Service très populaire qui touche un public très large, les retours sont donc bien meilleurs qu’avec un 500px ou Flickr (dans mon cas).
  • Plateforme mobile. Soyez honnête, tout le monde aujourd’hui a le nez rivé sur son smartphone, l’impact est d’autant plus grand si nos clichés arrivent directement sur votre mobile.
  • Utilisateurs très nombreux, avec certains hashtags, il est facile de toucher énormément de personnes d’un coup.
  • Vol d’images difficiles. Je n’ai pas dit impossible, car une protection efficace n’existe pas, mais il est impossible de télécharger les photos depuis l’application et si toutefois vous y arriviez (par Twitter ou le site web directement), la qualité n’est pas suffisante pour en faire quoi que ce soit. (résolution de 612px)
  • Possibilité de pousser ses publications vers d’autres réseaux comme Twitter, Facebook ou Flickr…
  • On peut aussi partager de courts clips vidéos sur ce même principe, pas mal pour un diaporama ou un teaser qui donnerait envie d’aller voir plus loin.
Inconvénients (eh oui, il y en a quand même) :
  • Instagram oblige le format carré. Mais c’est facilement contournable avec des applications comme Squaready.
  • Partager un cliché appartenant à un reflex ou une GoPro est plus laborieux. Pour ma part, je passe par Dropbox pour récupérer les clichés que je souhaite partager.
  • C’est un service gratuit et qui dit service gratuit dit, c’est toi le produit !. Donc j’ai récemment appris que de la publicité va arriver dans Instagram et nous ne sommes pas à l’abri d’autres changements plus ou moins agréables.
  • Impossible de glisser un lien actif en commentaire ou description de l’image.

Bref, dans l’ensemble, c’est une solution qui me convient plutôt bien. Et vu la quantité de photographe que je suis à pratiquer la même méthode, je pense que je suis au bon endroit pour promouvoir mon travail.
Cela ne m’empêche pas non plus de publier des photos prises à l’iPhone, au contraire, je pense que mon compte propose du 50/50 %.

FollowMe

Et toi ?

14 Commentaires

  1. Répondre
    Christophe 11 septembre 2013

    Je ne comprends pas bien ce rejet qu’expriment certains quant à la présence de clichés reflex ou autres sur Instagram. Cela me semble d’autant plus naturel si l’on regarde la qualité grandissante des photos produites par les smartphones (Lumia 1020, iPhone 5S etc) Tôt au tard (et très certainement tôt) nous arriverons avec les smartphones à une qualité toute proche des reflex. Alors quoi ?

  2. Répondre
    Greg 11 septembre 2013

    @CHRISTOPHE : Disons que le reflex restera toujours meilleur, c’est pas les même capteurs donc c’est évident que les smartphones resteront des appareils de poche mais feront aussi bien que certaines compacts.
    Mais comme tu le dis, avec l’arrivée des capteurs de nouvelle génération de nos chers smartphones, on arrive à un résultat plus que propre, voir bluffant qui rivalisent largement avec des clichés pris avec un reflex.
    iPhonéographie (ou smartphonéographie ;-) ne rime pas avec dirty ! Plus aujourd’hui. Donc pourquoi fermer la porte aux autres appareils vu que les smartphones veulent être considérés (à juste titre) en tant que tel ?

  3. Répondre
    LoKan 11 septembre 2013

    Instagram est un service mobile servant à partager des photos mobiles au format carré.
    Les photos que tu y mets sont prises au reflex, et tu ne respectes pas le format carré.

    Tu es CERTAIN de ne pas t’être trompé de plateforme ?

    J’aime beaucoup ton taf Greg, mais tu me donnes l’impression d’être un mec qui est prêt à tout pour que son travail soit populaire. Tu ne sembles pas avoir compris que la popularité n’a rien à voir avec la qualité.

    En témoigne ton retour sur Facebook, sur Instagram, uniquement pour avoir des « vues », des « likes ». C’est bien, ça flatte l’égo, mais au fond, ça ne fait pas de toi un meilleur photographe.

    Tu m’avais presque convaincu avec ton discours de « il faut être honnête et mettre le mot-clé du boîtier qu’on utilise ». J’ai même relancé mon Instagram pour voir la tronche de ta galerie, dans l’intention de te suivre. Et puis… déception.

    Comme ton modèle Chris Burkard, tu n’es pas capable de t’adapter au format carré, et tu préfères tricher (une fois de plus) en mettant tes photos reflex au format originel. La force d’un photographe, selon moi, c’est au contraire de s’accommoder de ce format carré, de se l’approprier, et de faire des trucs sublimes malgré ce format carré. De même que la focale fixe apporte un nouvel œil au photographe de rue qui est obligé de se déplacer pour trouver un meilleur angle.

    Dommage que tu préfères plaire aux masses. Tu as perdu une grande partie du respect que j’avais pour ton travail de photographe.

    Je le répète, tu m’avais presque convaincu… Une fois de plus…

  4. Répondre
    Greg 11 septembre 2013

    @LOKAN : Ah ah je t’attendais presque sur ce billet :-)
    Je vais reprendre ton commentaire et y répondre point par point :

    Instagram est un service mobile servant à partager des photos mobiles au format carré.
    Les photos que tu y mets sont prises au reflex, et tu ne respectes pas le format carré.

    Tu as raison, Instagram est un service servant à partager des photos mobiles au format carré. Mais je ne l’ai pas nié dans mon billet, j’ai juste dit que je le concevais autrement.

    tu me donnes l’impression d’être un mec qui est prêt à tout pour que son travail soit populaire. Tu ne sembles pas avoir compris que la popularité n’a rien à voir avec la qualité
    Je suis d’accord, popularité ne rime pas avec qualité. Enfin c’est pas une règle car on peut avoir les deux. Je ne cherche pas à ce que mon travail soit populaire à tout prix. Pourquoi es-tu sur Flickr toi ? Pour la même raison que je suis sur Instagram. J’adore la photo, mais la photo est aussi une pratique professionnelle. Il faut bien se vendre et promouvoir son travail. Sinon, mes photos s’accumulent dans le portfolio sans que personnes n’interagisse vraiment. Il faut une couche sociale (500px, Facebook, Flickr ou autre). Mon choix s’est arrêté sur Instagram.

    En témoigne ton retour sur Facebook, sur Instagram, uniquement pour avoir des « vues », des « likes ». C’est bien, ça flatte l’égo, mais au fond, ça ne fait pas de toi un meilleur photographe.
    FAUX ! Je m’en contrebalance les likes. Ce qui me plait, c’est l’émulation entre photographes et la découvertes de différents travaux qui m’inspirent. Par la même occasion, une sélection de mon travail est mis en avant et plait plus ou moins.

    Tu n’es pas capable de t’adapter au format carré, et tu préfères tricher (une fois de plus) en mettant tes photos reflex au format originel. La force d’un photographe, selon moi, c’est au contraire de s’accommoder de ce format carré, de se l’approprier, et de faire des trucs sublimes malgré ce format carré.
    C’est pas que je ne cherches pas à m’adapter au format carré, je le répète, j’utilise Instagram autrement que ce à quoi il est prévu. Je détourne l’utilisation première d’Instagram (et je ne suis pas le seul, loin de là).
    Photographier avec des contraintes comme le format carré, j’adore ça, et comme tu le dis, c’est la force du photographe. C’est pour ça que je prends du plaisir avec une focale fixe, de l’argentique, mon iPhone avec VSCO Cam ou un Lomo.

    Dommage que tu préfères plaire aux masses. Tu as perdu une grande partie du respect que j’avais pour ton travail de photographe.
    Je ne préfère pas plaire au masse, je cherche juste un moyen de partager une sélection de clichés sur un réseau social (car c’est comme ça que je considère Instagram) comme toi tu le fais avec ton compte Flickr. Devrais-je ne plus te respecter car tu es fier d’annoncer qu’une ou plusieurs de des photos a été retenues pour l’application Yahoo! Weather ? Non, je considère que que c’est une récompense que tu as mérité.

    Maintenant, je comprends et respecte ton point de vue quant à l’utilisation d’Instagram, sache juste admettre que chacun est libre d’interpréter les outils qui sont à notre disposition.

  5. Répondre
    Bastien 11 septembre 2013

    Instagram ETAIT un service mobile servant à partager des photos mobiles au format carré. Depuis le rachat par Zuck & Cie, ce n’est plus le cas.

    On peut publier via le web, et les photos ne sont plus limitées au format carré, et encore moins à la seule provenance d’un mobile.

    New rules !

    Je pense que Greg, tout comme d’autres photographes, se sont adaptés à ces nouvelles règles.

    Et puis après tout, on s’en tape d’où vient la photo, de quel format dans lequel elle est (1:1 // 4:3 // …), le plus important est qu’elle nous plaise, qu’on ait envie de la partager. Et si Instagram le permet plus facilement que d’autres applications plus anciennes et plus pro, pourquoi ne pas l’utiliser ?

  6. Répondre
    Greg 11 septembre 2013

    @BASTIEN : On peut publier via le web ?

  7. Répondre
    Bastien 11 septembre 2013

    Pas via le web traditionnel Instagram, mais via d’autres sites ou d’autres apps sur le mac.
    Je l’utilise très peu alors je n’ai jamais trop creusé le sujet …

  8. Répondre
    Boyke 11 septembre 2013

    N’ayant ni iPhone ni Samsung ni Nexus (oui, je fais partie des rares personnes qui ont encore un Blackberry), je ne sais pas ce qu’est Instagram en tant qu’utilisateur.
    Le mot qui me vient à l’esprit lorsque je pense à ce réseau social (ou à cette plateforme) est « instant ». J’ai l’impression qu’il sert avant tout à prendre une photo et à la partager, sans forcément inscrire cet instant dans la durée. Pour moi, Instagram est juste un réseau social destiné à partager un instant en images plutôt qu’une véritable plateforme ou photoblog.
    Mais une fois encore, je n’en suis pas utilisateur donc mon avis est limité.

  9. Répondre
    eiffair 11 septembre 2013

    Je pense que les plateformes sociales sont à la disposition de ceux qui les utilisent, ils peuvent donc en faire ce qu’ils veulent. Il n’y a pas d’autre règle que l’imagination des utilisateurs, quitte à pervertir un peu l’idée de base du système.

    Même si je trouve que 500px ou flickr met mieux en valeur le travail qu’Instagram, je peux comprendre l’intérêt pour le côté plus interactif d’Instagram.
    Par contre le fait de devoir transférer mes images depuis Lightroom vers Dropbox, puis sur le mobile depuis Dropbox vers l’album photo pour enfin l’avoir à dispo dans Instagram me paraît dissuasif pour cette utilisation.

  10. Répondre
    Bastien 11 septembre 2013

    J’ai retrouvé cet article, je ne sais pas s’il est toujours d’actualité mais il fonctionnait à l’époque …

    http://www.bertrand-soulier.com/2012/12/31/tutorial-photos-instagram-mac-bluestacks/

  11. Répondre
    Sylvain 11 septembre 2013

    Moi je pense aussi que chaque plateform est adaptée à ce que chacun souhaite faire. Instagram permet d’avoir de la visibilité c’est certain. Il ne sert pas à mettre des photos prises au réflex à la base mais il peut être utilisé à condition d’avoir des choses à proposer. Car Greg a réellement des choses à proposer. Son offre photo est très intéressante, c’est un artiste qui a l’oeil. Il cherche peut être la popularité, comme tout le monde afin de promouvoir son talent, mais il a des arguments derrière.
    Toi, Lokan, tu as déjà cette popularité par tes activités et ton blog. La preuve, ta photo de gobelet est vue 2800 fois. Mais au contraire de Greg, ton offre photo est faible et peu intéressante. Sans parler des sommes astronomique que tu consacres à la photo pour « essayer » de faire des photos de qualité. Mais malheuresement (ou heureusement), et on en a bien la preuve en regardant ton portfolio, on peut avoir 4000 bals de matériel et être un mauvais photographe. L’oeil ne s’achète pas.
    Désolé Lokan mais, seulement moi, vous n’évoluez tout simplement pas dans le même monde.

  12. Répondre
    antoine 11 septembre 2013

    Fervent utilisateur aussi d’Instagram depuis le début, je trouve la plateforme vraiment sympa. Le coté partage instantanée des photos en fait sa force. Dommage qu’on y trouve un peu trop de photos sans intérêt (moi le premier, même si j’essaye de me modérer :)…). Faut savoir faire le tri. J’ai ajouté beaucoup de contact au début, qui aujourd’hui non plus d’intérêt pour moi. Il va falloir que je songe sérieusement à faire un tri.

    Je trouve juste dommage d’avoir ouvert ça au Android. Ce qui me plaisait beaucoup c’est qu’au début c’était réservé à l’Iphone, y avait un peu ce petit coté exclusif qui était cool et au pire ca n’était que des photos faites avec le capteur de l’Iphone.
    Le fait de publier des photos au reflex, ça ne me choque pas, je l’ai fait sur quelques unes de mes photos que je trouvais vraiment cool. De toute façon ça se voit quand c’est trop propre…tant que ça reste minoritaire.

  13. Répondre
    Julien 11 septembre 2013

    Aaaahhh l’article tant attendu ;) (plutôt les réactions en faite). Tout comme toi, j’ai quitté instagram au moment des histoires de changement de CGU ect… Aujourd’hui je me redis pourquoi pas. Je n’y mettrai probablement pas de photos prisent avec mon reflex pour plusieurs raisons :
    – J’ai déjà du mal à partagé mes photos sur des réseaux fait pour ça. J’ai de quoi écrire des articles pour les siècles à venir juste avec mes photos qui sont cachées.
    – J’ai en plus la flemme de faire la manipulation pour mettre les photos prisent aux reflex sur mon portable ect…

    Mais du coup, je voudrais surtout parler des réactions, ou plutôt d’une réaction à propos des photos au reflex sur instagram. Un peu d’histoire, au tout début, Instagram, un service indépendant à la base disponible uniquement pour les iPhones. un an ou deux passent et voilà qu’instagram s’ouvre au téléphone Androïd, pas de scandale, on ne critique pas les photos prisent avec nos Samsung ou Sony.

    Depuis les débuts d’instagram une icône permet d’importer une photo externe dans l’application sans aucun soucis. Rien n’est spécifié quand à l’appareil qui avait pris la photo. (Regardez, de la même façon je prend des photos avec mon samsung, je les transfert sur mon iPad pour les passer sous VSCO cam, y a-t-il scandale pour autant ? Non je ne crois pas.)

    Après je lis utiliser instagram et facebook pour maximiser la visibilité au détriment de la qualité. Et bien oui il faut assumer la possibilité d’augmenter la visibilité de son travail car c’est ça qui paye. (ça ne fait pas de nous des clampins-photographes (cf twitter), mais seulement des photographes qui souhaitent vivre de leur métier). Lokan, toi qui ne vis pas de la photo, tu n’as pas le besoin d’avoir une visibilité immense sur celle-ci sauf pour ton égaux et donc pour une certaine satisfaction de ton travail photographique.

    Greg, est auteur photographe, s’il peut gagner un client ou deux via Instagram, tant mieux. Et même en étant sur instagram, ses photos restent ses photos et ne perdent pas en qualité pour autant. Aujourd’hui je vis de la photo, je ne vend presque pas mon travail d’auteur, pourquoi parce que je ne le montre pas. Nous faisons pourtant tout les deux la même chose mais de façon différente, et je défis quiconque d’arriver à dire qui est plus photographe entre Greg et moi.

    Pour revenir à Instagram, deux choses :
    – Dans les termes d’utilisation il n’est marqué nul par que les photos carré sont obligatoires et les photos au reflex sont interdites. Ceci est seulement une interprétation de certains utilisateurs.
    – Ensuite deuxième arguments en faveur de l’article et probablement le plus important. Sony nous a sorti les QX10 & QX100 qui ont pour vocation de transformer nos téléphones en appareil photo digne de ce nom, et donc indirectement de compléter la collection importante d’images disponibles sur Instagram. Un jour Sony sortira le QX1 avec un 35mm F2 et le capteur plein format du RX1 et la aussi on mettra les photos sur Instagram il sera là en parti sur ça.

    La conclusion à tous ça : ce n’est pas l’appareil qui fait les bonnes photos mais nous même. Je ferais de meilleures photos que bien des gens avec mon téléphone ou mon reflex avec ou sans Instagram, et d’autres feront encore mieux que moi avec les mêmes outils ou des outils différents.

  14. Répondre
    Nicolas Rioux 12 septembre 2013

    Je suis assez d’accord avec toi, instagram est un formidable outil de partage même si il est de moins en moins utiliser pour se qu’il était à la base.
    Je trouve que le « débat » ressemble assez à celui de la vidéo sur reflex. Un appareil c’est fait pour faire des photos donc il faut faire des photos et que des photos dirons les plus bornée ! Mais c’est assez dommage, on a de formidable outil à portée alors pourquoi ne pas les utilise à fond même si ce n’est plus exactement ces objectifs du début ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>